Immeuble de ville à Paris 18

19carreL

SIEMP


adresse

11 rue de Sofia 75018 Paris

Programme

5 logements sociaux et 1 local d’activité

SHON

480m2

Coût

834 000 € HT

Labels

Habitat et Environnement – BBC Effinergie

Chantier en cours


Architectes

Olivier Boiron et Violeta Loaiza assistante – Ingénieur 

structure

Jean-Pierre Miécaze

Bureau d’études Fluides et Economie de projet

Cap Ingelec

Montmartre


La rue de Sofia est une petite rue pentue qui descend depuis la rue de Clignancourt jusqu’au boulevard Barbès. Elle se niche derrière le carrefour de « Barbès » qui voit la jonction de quatre artères parisiennes majeures :

Boulevard Barbès ;
Boulevard de Rochechouart ;
Boulevard de la Chapelle ;
Boulevard de Magenta.

Le carrefour est dominé par la présence du métro aérien et de la station « Barbès-Rochechouart », connexion animée, typique et connue de tous les parisiens et des amoureux de Montmartre qui n’oublient pas les autres « villages » du 18e arrondissement comme « La Goutte d’Or » et « La Chapelle ».

Le quartier, issu des hameaux de Montmartre et de Clignancourt, a été rattaché en 1860 à la commune de Paris à un moment où le déplacement des limites de la Capitale était inévitable. Ce gigantesque chantier urbain fut mis en œuvre par le Préfet Haussmann.

La rue de Sofia présente deux silhouettes urbaines bien différentes « côté pair » et « côté impair » :

- Sur le côté pair, un immeuble monumental et de très belle facture, pierre de taille et acier, occupe presque toute la longueur de la rue, il abrite la Banque Nationale de Paris ;
- Sur le côté impair, la séquence urbaine est plus attendue avec une succession d’immeubles, marquée par la trame régulière et toute « parisienne » de répartition des fenêtres dans les façades et par l’occupation commerciale des rez-de-chaussée.

Le projet


Le programme prévoit la construction de 5 logements sociaux et un local commercial. L’immeuble comportera 4 niveaux sur rez-de-chaussée, le dernier niveau d’accès se situant au 3e étage pour des duplex.

L’immeuble occupe la totalité de la parcelle et s’adosse donc à l’ensemble des limites séparatives mais trouve un retrait au sud à partir du premier étage. Nous proposons d’utiliser ce retrait pour y installer une terrasse plantée qui accueillera quelques cépées d’érables du japon.

Sur rue, l’immeuble est implanté à l’alignement. Il s’inscrit dans la pente de la rue de Sofia et dans la succession des silhouettes des immeubles de la rue. La toiture se décompose et vient accompagner l’imposant pignon du 13 rue de Sofia.

Sur la rue de Sofia


Le projet illustre deux volontés :

- Une volonté d’intégration du projet dans le tissu urbain environnant en proposant une façade simple et lisible qui signifie clairement un usage d’habitation. Le dessin de la façade présente un tramage de fenêtres qui s’associe au « rythme » régulier des fenêtres des bâtiments qui bordent la rue de Sofia sur sa rive « impaire ». Les parties pleines seront revêtues d’une plaquette de terre cuite d’une tonalité beige claire intégrée au camaïeu des façades de la rue.

- Un travail de transcription des volumes et espaces intérieurs des logements sur un plan de façade lisse. La position et la dimension des baies sont issues d’un travail en coupe, notamment lorsque les logements en duplex s’imbriquent et proposent un jeu de volumes intérieurs variés.

Logements


L’immeuble distribue 5 logements :

1 T1 ;
1 T2 ;
1 T3 ;
1 T3 duplex ;
1 T4 duplex.

Les logements sont traversant à l’exclusion de l’appartement T1. Les pièces d’eau sont souvent éclairées naturellement.
Les paliers et la cage d’escalier sont éclairés naturellement.
Les deux duplex font l’objet d’un agencement particulier : ils sont croisés l’un au-dessus de l’autre, les séjours sont superposés et bénéficient d’une grande hauteur sous plafond. Le séjour du duplex T4 culmine en haut de l’immeuble et dispose d’un accès à une terrasse privative.

Système constructifs 


Fondations par micro-pieux ;
Plancher bas porté par les fondations ;
Dalle de plancher en béton armé ;
Refends en maçonneries pleines ou voiles de béton armé ;
Façades « hybrides » composées d’une brique « Monomur » de 20cm d’épaisseur et d’une isolation intérieure complémentaire ;
Menuiseries extérieures alu-bois ;
Occultations intérieures pour la façade nord (rue de Sofia) ;
Occultations extérieures par persiennes pour les autres façades ;
Couverture en zinc ;
Revêtement de façades en plaquettes de terre cuite beige sur la rue de Sofia ;
Enduit à  la chaux pour les autres façades.

Choix d’énergie


Chaudière gaz à condensation et utilisation de capteurs solaires pour part de la production d’eau chaude sanitaire.

190119021903